Wojtek, un Soldat Joyeux (& Poilu)

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, l’armée polonaise a accueilli dans ses rangs celui qui restera sans doute le caporal le plus poilu du conflit. Et pour cause : il s’agissait d’un ours brun baptisé Wojtek (ce qui signifie grossièrement « le joyeux combattant » en polonais).

L’histoire de l’animal remonte jusqu’à la cité d’Hamadān, en Iran, à quelques 320 kilomètres de Téhéran, où les troupes polonaises firent escale en Avril 1942. Elles y firent la rencontre d’un jeune garçon portant un ourson orphelin dans ses bras… Le lieutenant Anatol Tarnowiecki l’acheta alors à l’enfant, et l’animal devint la mascotte du 22ème Régiment d’Artillerie (22 Kompania Zaopatrywania Artylerii).

Voytek1L_468x641
Une valse ? (Source: MailonSunday)

Très vite, l’ours grandit en taille et en réputation. Il se vit offrir du lait d’une bouteille de vodka vide improvisée en biberon, et se régala des autres plaisirs des soldats – notamment de bière et de cigarettes (qu’il avalait), mais aussi de nourriture plus conventionnelle comme de miel et de confiture. Les hommes les plus courageux défiaient également Wojtek à la lutte ! L’un des compagnons de jeu les plus réguliers de l’ours, Dymitr Szawlugo, expliqua que « comme il était parfois un peu brutal, de nombreux soldats craignaient de jouer avec Wojtek, car certains se retrouvaient griffés ou leurs uniformes déchirés. Vous deviez savoir comment le gérer. »

La mascotte suivit ses compagnons à travers le Moyen-Orient, mais dût faire face à un problème en arrivant à Port-Saïd, en Egypte, où les hommes s’apprêtaient à embarquer pour rejoindre le commandement britannique dans la campagne d’Italie. En effet, Wojtek n’appartenant pas officiellement au corps d’armée, il n’était en conséquence pas habilité à monter à bord… La dispute fut résolue en inscrivant simplement l’ours en tant que soldat régulier, avec son matricule et son grade.

comment_3ppoAOxlD3dzc6kaS6VIadddUpMtQ5Pe
Un ours plein de ressources : suivi de Wojtek et des troupes polonaises pendant la Seconde Guerre Mondiale. (Source: Wykop.pl)

En 1944, l’unité polonaise combattit à la fameuse bataille de Monte Cassino, et Wojtek contribua à la victoire alliée en portant des munitions ; pour récompenser son courage, l’emblème de la compagnie devint un ours stylisé, représenté un obus entre les pattes.

Wojtek termina son aventure au Zoo d’Édimbourg, en Ecosse, où il passa le reste de ses jours jusqu’à sa mort, en 1963. Parfois, ses anciens compagnons d’armes lui rendaient visite et lui tendaient une cigarette à mâchonner… On dit que l’ours levait la tête quand il entendait parler polonais.

 


Sources:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s