Le Triangle des Bermudes

Dans une zone bien précise de l’Océan Atlantique, trois localisations forment les sommets du Triangle des Bermudes : Miami, en Floride, San Juan, capitale de Porto Rico, et enfin l’archipel des Bermudes. Bien que la position géographique du triangle soit discutée, elle constitue le cimetière marin le plus connu au monde. De nombreuses épaves de navires et carcasses d’avions, rongées par l’humidité, dorment dans les profondeurs de la zone d’un sommeil sans fin.

Scuba_divers_on_the_wreck_of_a_B-17_bomber
Des plongeurs explorent l’épave d’un bombardier B-17. (Photo: Arnaud Abadie via Wikimedia Commons)

L’un des premiers témoins des forces mystérieuses du Triangle n’est autre que Christophe Colomb, alors en route pour le Nouveau Monde, en 1492. Il décrivit un éclair de feu plongeant dans la mer, et un halo étrange de lumière s’emparant de l’horizon, la nuit. Mais sans doute ne pouvons-nous pas prendre trop au sérieux l’homme qui prit l’Amérique pour l’Inde, n’est-ce pas ? Intéressons-nous à une autre histoire.

En Décembre 1872, le bateau canadien Dei Gratia naviguait au large des Açores (près du Portugal) quand il aborda le vaisseau brigantin Mary Celeste. A bord, tout semblait normal : les vivres, les réserves d’eau, les effets personnels de l’équipage étaient tous à la bonne place, à une exception près : il n’y avait personne sur le bateau.

Aucune trace du capitaine Benjamin Briggs, de sa femme ou de leur jeune fille. Aucun signe de l’un des marins qui l’accompagnaient. Et le canot de sauvetage a disparu.

A partir de ce moment-là, des enquêtes furent menées pour faire la lumière sur le cas étrange du vaisseau fantôme. Les scénarios potentiels incluaient (choisissez votre préféré) : une mauvaise météo, une attaque de monstre marin, une arnaque à l’assurance, ou encore la compétition pour le record mondial du plus long cache-cache jamais enregistré. Néanmoins, aucune ne fut assez concluante pour mettre tout le monde d’accord.

ber8
Une épave noircit les profondeurs marines du Triangle des Bermudes. (Source: e-Nautilia)

Les exemples qui épaississent le mystère du “Triangle du Diable” sont nombreux, et très rares sont les cas où un pilote ou un capitaine a pu témoigner de ses manifestations. Ceux qui ont eu l’occasion de le faire ont rapporté que leurs commandes devenaient incontrôlables, que leurs instruments de bord ne répondaient plus, ou que l’alimentation d’électricité était brusquement coupée.

Quoi qu’il en soit, plusieurs chercheurs ont avancé que le nombre de disparitions mystérieuses dans le coin avait largement été surévalué, volontairement exagéré, voire carrément inventé pour élargir la zone d’ombre qui plane sur le Triangle des Bermudes.

Espérons seulement que Benjamin Briggs s’est échoué sain et sauf sur une île déserte, où il a fini ses jours à trinquer aux questions sans réponse, en entrechoquant sa bouteille de rhum avec celles d’Abe Lincoln et d’Elvis.

 


Sources:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s